Open Access
Issue
E3S Web Conf.
Volume 319, 2021
International Congress on Health Vigilance (VIGISAN 2021)
Article Number 01009
Number of page(s) 6
DOI https://doi.org/10.1051/e3sconf/202131901009
Published online 09 November 2021
  1. Canis F, Cavallo JD GJ. REMIC. Référentiel een Microbiol médicale. 6éme édition 2018 chapitre 18 [Google Scholar]
  2. Chartier E. Infections urinaires (Généralités). Med-Line 2001 ; 2ème edition. page : 31–36 [Google Scholar]
  3. The European commettee on antimicrobial susceptibility testing (EUCAST). Breakpoint tables for interpretation of MICs and zone diameters. 2016;Versions 6:Available from: http://www.eucast.org. [Google Scholar]
  4. El Harch I. Profil bactériologique des infections urinaires diagnostiquées aux différents services du CHU Rabat 2013, n°17 P : 47–52 [Google Scholar]
  5. Aissa I. l’HMIMV de rabat Infections urinaires à Escherichia coli : prévalence et évolution de la résistance aux antibiotiques de 2004 à 2008. 2011n°139 [Google Scholar]
  6. Larabi K, Étude bactériologique et phénotypes de résistance des germes responsables d’infections urinaires dans un CHU de Tunis : à propos de 1930 cas. Médecine et maladies infectieuses 33 (2003) 348–352 [Google Scholar]
  7. Fabre R, Sensibilité aux antibiotiques des Escherichia coli isolés d’infection urinaires communautaires. Médecine et maladies infectieuses 40 (2010) 555–559 [Google Scholar]
  8. Lavigne J-P, Quels antibiotiques utiliser en pratique courante dans les infections urinaires communautaires en France . Spectra Biologie n° 146 • Juin 2005 [Google Scholar]
  9. Thabet L, Profil bactériologique des infections urinaires chez la femme à l’Hôpital Aziza Othmana : étude à propos de 495 cas, Tunisie (2010).; Vol 88 ( n°012 ) : 898 – 901. [Google Scholar]
  10. Bidet P. Facteurs de pathogénécité et physiopathologie des Escherichia coli extra-intestinaux. Archives de pédiatrie 2012 ; 19 : S80-S92 [Google Scholar]
  11. B. Fatton. Infections urinaires de la femme enceinte. Correspondances en pelvipérinéologie - n° 1, vol. IV - janvier/février/mars 2004 [Google Scholar]
  12. S. Bonacorsi. Chapitre 16 - Examen cytobactériologique des urines (ECBU). BactériologieMédicale (3e édition) - Techniques Usuelles. 2016, Pages 163–170 [Google Scholar]
  13. F. Fourrier, Les modifications physiologiques de la grossesse favorisent-elles la gravité des infections obstétricales Méd Mal Infect. 1994 ; 24, Spécial : 1024–31 [Google Scholar]
  14. I. Benhibal :Épidémiologie et antibiorésistance des infections urinaires à entérobactérie chez l’adulte dans le CHU de Marrakech et implication thérapeutique.Uro’Andro - Volume 1 N° 4 Juillet 2015 [Google Scholar]
  15. AA Bentroki,. Résistance aux antibiotiques de souches isolées d’infections urinaires communautaires entre 2007 et 2011 à Guelma (Algérie). Ann Biol Clin 2012 ; 70(6) : 666–8 doi:10.1684/abc.2012.0760 [Google Scholar]
  16. El. Kenz, Profil de résistance des bactéries aux antibiotiques dans le milieu extra hospitalier dans la ville de Kenitra, thèse N124/2017 »p26–28 [Google Scholar]
  17. H. Benali, Fréquence et antibiorésistance des germes responsables des infections urinaires à l’hôpital provincial de Nador, thèse N91/2010 ».p :13–14 [Google Scholar]
  18. F. Fourrier, Les modifications physiologiques de la grossesse favorisent-elles la gravité des infections obstétricales Méd Mal Infect. 1994 ; 24, Spécial : 1024–31. [Google Scholar]
  19. Wu Spiscitelli . Tracking the evolutionary origin of the méthicillin résistance genes cloning and sequencing of a homologis of mecA from a methicillin susceptible strain of staphylocoque. Microb drug, Microbial Drug Resistance Vol. 2, N°. 4 [Google Scholar]
  20. Auval J, Soussy: Antibiogramme. Ed Masson, 4éme édition 1990, 7 :188–90 [Google Scholar]
  21. Alexander B; CNRS UMB. Mémoire Nouvelles résistances aux antibiotiques 2010 page3–9 [Google Scholar]
  22. Udo Ee, Genetics analysis of community isolates of meticillin-résistant staphylococcus aureus.in western Austria. J Hosp inf 1993 ; 25:97–108 [Google Scholar]
  23. N.S.M. Hailaji, La sensibilité aux antibiotiques des bactéries uropathogènes dans la ville de Nouakchott — Mauritanie. Progrès en urologie (2016) 26, 346—352 [Google Scholar]
  24. Yacine Amet Dia. Bilan et profil de sensibilité aux antibiotiques des souches bactériennes isolées des infections du tractus urinaire de janvier 2003 à décembre 2013 dans le laboratoire d’analyses de biologie médicale Bio 24 à Dakar (Sénégal)Uro’Andro - Volume 1 N° 4 Juillet 2015 [Google Scholar]
  25. F. Bruyèrea, M.. Analyse microbiologique de plus de 600 infections urinaires fébriles prises en charge dans un réseau de soin. Progrèsenurologie (2013) 23, 890—898 [Google Scholar]
  26. R. ouardi Le profil bactériologique actuel de l’infection urinaire et l’état de résistance aux antibiotiques au l’hôpital militaire Avicenne de Marrakech 2019. thése de médecine N°217, 2017 Marrakech .p32–33. [Google Scholar]
  27. S. Smaouia, Résistance aux antibiotiques des entérobactéries responsables d’infections urinaires communautaires à Sfax (Tunisie). Médecine et maladies infectieuses (2015). Médecine et maladie infectieuse Vol 45-N°8 août2015. [Google Scholar]
  28. Nezha Rachidi. Epidémiologie et résistance aux antibiotiques des bactéries isolées d’infection urinaires à l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V de rabat. Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, Université Mohammed V, thèse de médecine N°59, 2014. p25–27 [Google Scholar]
  29. Walaa. S Comparaison de la sensibilité aux antibiotiques d’isolats d’Escherichia coli responsable d’infections urinaires féminine en ville et à l’hôpital. Thèse de médecine N°58, 2014 .p17–18 [Google Scholar]

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.